Profitez de la livraison offerte avec le code promo : FREEAOUT

BÉBÉ HURLE ET SE TORTILLE

Vivre des coliques du nourrisson, c’est un enfer pour tous les parents. Bébé hurle pendant des heures et impossible de l’apaiser. Inconfort, pleurs, insomnies… Voir son petit bout se tordre de douleur, c’est insoutenable. À bout de nerf, on craque tous… Les conseils qui suivent ne sont pas un avis médical. Pensez à consulter un médecin afin d'écarter tout autre problème digestif en premier lieu. Il pourra aussi vous conseiller un traitement ou des actions pour apaiser votre nouveau-né.


Pour mieux combattre un ennemi, il faut apprendre à le connaître. Même si le sujet est vaste, Nous vous proposons de comprendre les origines possibles de ce vilain mal qui tourmente votre enfant et vos nuits. 


Dans le règne animal, le nouveau-né humain est l’un des plus vulnérables. Notre corps, notre cerveau et nos systèmes sont tellement complexes qu’ils prennent énormément de temps avant d’arriver à maturité. Les coliques peuvent débuter à partir de 3 semaines de vie, mais habituellement arrivent entre la 6ème et la 8ème semaine. La bonne nouvelle est qu’elles disparaissent souvent vers les 4 mois.


Les causes sont diverses et les mécanismes des coliques restent parfois un grand mystère. Voici quelques raisons possibles :

  • Système digestif immature pour diverses raisons notamment la césarienne qui prive bébé d’un passage par voie basse. Durant ce voyage naturel, le nouveau-né profite de la flore vaginale et digestive de sa maman.
  • intolérance au lactose
  • prise d’air lors de l’alimentation
  • le lait maternisé qui est moins digeste que le lait maternel.
  • ...

La liste de ces problèmes n'est pas exhaustive. Néanmoins nous pouvons tenter dès à présent de trouver des solutions afin de soulager bébé de ses coliques.


Coliques du nourrisson : Que faire pendant d'une crise ?

Si vous vous intéressez à cet article c'est certainement parce que vous avez été confronté à une crise de colique. Nous vous proposons des techniques pour calmer bébé :


  • Emmener bébé dans un endroit calme pour le bercer doucement.
  • Masser délicatement le ventre de votre enfant dans le sens des aiguilles d'une montre. Vous pouvez prendre du beurre de karité ou de l'huile d'amande douce pour faciliter le massage.
  • Si vous possédez une écharpe de portage, placer bébé contre vous à la verticale
  • Placer une petite bouillotte tiède sur le ventre de bébé car la chaleur aide à soulager la douleur.
  • L’homéopathie peut être une alliée redoutable contre ces crises. Renseignez vous auprès de votre médecin traitant ou auprès d’un pharmacien.
  • Le julep gommeux ferait des miracles selon certains parents. Vous trouverez des recettes en ligne. Respectez la posologie et demander l’avis de votre médecin. Tu peux peut-être proposé une recette dans ton blog et mettre un lien.

C’est un bon traitement d’attaque pour commencer. Une fois la crise passée on peut envisager la prévention afin que les coliques ne soient plus qu’un lointain souvenir.


Prévenir pour guérir : Comment éviter les coliques du nourrisson ?


En cas d'allaitement, on demande à la maman d’avoir une alimentation diversifiée et équilibrée, mais certains aliments peuvent troubler la digestion de bébé, notamment les choux, les piments, les laitages et la charcuterie. Ainsi on veillera à éliminer ces familles d’aliments durant la période de l’allaitement ou d’en limiter la prise. N’hésitez pas à en parler à votre médecin afin de lui demander conseil ou de vous rapprocher de la Leche League France https://www.lllfrance.org/, ils auront peut-être des solutions pour vous.

Adoptez une position physiologique durant les tétées pour que bébé prenne le moins d’air possible lorsqu’il mange.


Si vous utilisez du lait maternisé pour alimenter votre bébé, regardez sa composition. Le lait de vache est parfois indigeste pour certains enfants. Dans ces situations il peut être envisagé d’utiliser un autre lait pour soulager votre petit bout. Le lait de chèvre fait parfois des merveilles en termes de tolérance. Ce changement de lait doit être vu avec un pédiatre ou votre PMI afin d’être sûr qu’il apporte tout ce dont l’enfant a besoin.


Les probiotiques peuvent aider l’enfant à rectifier une flore digestive défaillante. Ils peuvent être une piste à explorer avec votre médecin. 


Etonnamment, l'ostéopathie peut également être un excellent soutien pour cette problématique de colique. Cependant il faut choisir un praticien qui manipule les nouveaux-nés, et ça ne court pas les rues.


Et le matériel dans tout ça ?


Il existe des biberons anti-gravité qui permettent à votre bout de chou de ne pas avaler d’air pendant son repas. Quelque soit la position et l’inclinaison choisies, bébé mange tranquillement et sans aucune fuite de lait. C’est une petite révolution dans le monde de la puériculture. Vous pouvez retrouver toute les informations sur nos biberons "STOP GRAVITY™" en cliquant ici


La fin des coliques


C’est connu, toutes les bonnes choses (et les mauvaises aussi) ont une fin...Souvent avec le début de la diversification alimentaire, vers les 4 mois, les épisodes de coliques s'estompent et d’autres aventures commencent. En effet, cette nouvelle alimentation stimule la flore de bébé et c’est une autre vie qui débute pour vous. Fini le nourrisson irritable et grincheux, il va mieux et ça se voit pour tout le monde. En attendant, on est de tout cœur avec vous.

Sale

Unavailable

Sold Out